Fête de la transhumance dans la vallée de Munster

transhumance_alsace

Qu'est-ce que la transhumance ?

Chaque année, deux fois par an, le bel écrin de la Vallée de Munster est le théâtre d’une fête attendue : la transhumance de quelques troupeaux qui redescendent dans la vallée après un été sur la montagne.

Une belle occasion pour découvrir les vaches de la race vosgienne, mise à l’honneur à cette occasion. Selon l'usage, les fameuses clarines, lustrées pour ce grand jour, sont mises au cou des bêtes... De quoi participer à un spectacle folklorique étonnant, ne vous privez alors pas de passer un agréable moment au cœur de cette si belle vallée alsacienne !

Les vaches vosgiennes dans la vallée de Munster, des bovines à part

La vache de race vosgienne est facilement reconnaissable à sa robe de couleur noire et blanche tâchetée. Une bande dorsale blanche s’étend de la nuque à la queue. La tête est généralement blanche, mouchetée, voire cendrée jusqu'au niveau des oreilles qui sont noires, tout comme les cornes, les naseaux et les sabots.

 

 

Race bovine d’une robustesse remarquable, la Vosgienne est une excellente marcheuse et est particulièrement adaptée aux reliefs difficiles. Peu sensible aux brusques variations de température, elle est parfaitement adaptée aux conditions de l’élevage en montagne.

Son lait équilibré riche en matières grasses et protéiques est parfaitement adapté à la fabrication du fromage de Munster.

A table !

Le fromage de Munster est un fromage à base de lait de vache à pâte molle et à croûte lavée. Selon la légende son origine remonte au VIIe siècle lorsque les moines du monastère commencèrent à le fabriquer.

A l’époque, c'était une façon de conserver le lait. Dans la vallée de Munster, ce fromage à forte personnalité est toujours produit de façon artisanale et bénéficie de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) depuis 1969.

 

 

Spécificité des Vosges, la plupart des fermes auberges haut-rhinoises servent diverses spécialités du terroir. Mais le traditionnel repas marcaire reste le plus apprécié des promeneurs. Il est constitué de produits fermiers : potage, tourte de la vallée de Munster, viande fumée accompagnée de pommes de terre cuites à l'étouffée (les « roïgabrageldi »), fromage de munster et tarte aux myrtilles ou aux fruits de saison. Voilà qui ouvre l’appétit.

Traditions marcaires

Les Marcaires sont des exploitants agricoles du massif vosgiens élevant des vaches laitières pour la production du fromage de munster. Leur nom vient de l’alsacien « malker » dérivé de l’allemand « melker », celui qui trait les vaches. Il y a + de 1000 ans, les marcaires défrichèrent les pâturages d’altitude, appelés hautes chaumes, pour aller mener paître leurs bêtes.

A la St Urbain, le 25 mai, les marcaires quittaient leur village, au son des cloches du troupeau pour regagner les chaumes. C’est dans une marcairie que le fermier, entouré de ses garçons vachers fabriquait le fromage de Munster.

Aujourd’hui, ces fermes d’estive se sont agrandies, sont devenues des fermes auberges où le randonneur trouve le fameux "repas marcaire".

 

 

Vous pouvez encore voir l’habit marcaire traditionnel porté lors des fêtes de village ou durant la transhumance. Il se compose d'une veste en toile gris ou bleu, à manches courtes. Le pantalon, très résistant, est en toile ou coton. Le Marcaire porte un petit chapeau en cuir (Malkerkappala). Sa tête est parfois couverte du tricorne « Nawelspalter ».  La femme porte une jupe à nombreux plis, chemise en lin, corselet lacé surmonté d'une camisole à manches longues. La coiffe, ou « Nawelhiwala » couvre l'ensemble de la tête, nouée sur le menton, et forme un bec sur le front, lui même surmonté d'une rosette.

 

 

Vous savez tout sur les transhumances. Il vous reste à les vivre au cours du prochain départ avec Voyages Léonard.

Benoit Charpentier

Benoit Charpentier

Responsable Communication

Soyez le premier à commenter cet article !

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire concernant cet article

Rechercher dans le blog

Derniers commentés

Archives